Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Relais 5 poètes / 5 poèmes / 5 jours (1er)

    20 mai 2015 ( #Poésie )

    Je saisis (et poursuis) le relais que m'a amicalement tendu Jean Lavoué pour commencer cette série de 5 poètes / 5 poèmes / 5 jours. Honneur aux Dames. 1er jour avec Vénus Khoury-Ghata, avec un poème extrait de "Qui parle au nom du Jasmin"... Je propose...

  • Relais 5 poètes / 5 poèmes / 5 jours (1er jour)

    23 mai 2015 ( #Poésie )

    Voici un poème de Chantal Lammertyn pour ce 1er jour... J'invite mon ami Gérard Lavoisier à poursuivre cette chaine 5 poètes / 5 poèmes / 5 jours. Hervé Leroy N’oubliez jamais Que votre souci est de comprendre Pas besoin de mots Les yeux suffisent à bercer...

  • André Campos Rodriguez : Ce qui m'est arrivé

    07 août 2015 ( #spiritualité )

    Voici ce qui m'est arrivé un jour, il y a pas mal d'années maintenant, alors que je ne m'y attendais pas... Cet instant, comme un point d'orgue du présent, a arraché le temps... Je sors d'une garde de nuit à l'hôpital, l'esprit encore absorbé par des...

  • Pour découvrir André Campos Rodriguez (II)

    08 août 2015 ( #Poésie )

    La deuxième et la troisième partie de "Pour découvrir André Campos Rodriguez" comprennent un choix de poèmes édités il y a quelques années et quasiment introuvables - pour le moment... L'INSTANT UNIQUE I Dans les marais où s'égare l'imprudent, aussi se...

  • Pour découvrir André Campos Rodriguez (III)

    10 août 2015 ( #Poésie )

    La deuxième partie et la troisième partie de " Pour découvrir André Campos Rodriguez" comprennent un choix de poèmes édités il y a quelques années et quasiment introuvables - pour le moment... Avant d'effacer... 1. Lumière ! avait-il dit, et le silence...

  • André Campos Rodriguez : Avant d'effacer... (4. 5. 6.)

    04 octobre 2015 ( #Poésie )

    4. Rien ne fut facile à percer, pas même les brumes. Déjouant les artifices, l'œil percevait l'autre rive, mais l'étendue opacifiait les prémices d'un retour. Même l'espoir retardait ses vendanges, loin des anges, le cœur ne cueillait plus le feu qui...

  • André Campos Rodriguez : Avant d'effacer... (7.)

    05 octobre 2015 ( #Poésie )

    7. Surveillant chaque pensée brisée parmi les rives, les mal-morts ourdissaient des orages. Où se trouvait pour les combattre la lame trempée de la présence ? Il arpenta sans fin les roseaux gris et l'herbe ancienne, toute la désolation des gouffres ;...

  • André Campos Rodriguez : Avant d'effacer... (8.)

    07 octobre 2015 ( #Poésie )

    8. ( à Alain Lemoigne pour "Justice du Fruit") Pour percer les secrets de l'invisible, des étoiles, le passant avait osé, de la terre, le sacrifice. Mère offerte à l'effritement de ses mains, elle n'avait servi que de chemin. Il marcherait jusqu'à l'épuisement...

  • André Campos Rodriguez : Avant d'effacer... (12.)

    11 octobre 2015 ( #Poésie )

    12. Pour renaître sur l'autre versant, devant ses ancêtres il s'inclina puis promit, en souvenir des martyrs et des innocents, de dénoncer tous les crimes, d'allumer dans la mémoire un interminable chapelet, d'énumérer toutes les sources perdues ; puis...

  • André Campos Rodriguez : Avant d'effacer...(1. 2. 3.)

    03 octobre 2015 ( #Poésie )

    1. Lumière ! avait-il dit, et le silence s'arc-bouta dans la nuit. Un hibou brisa une branche. La détresse de l'exil se dénuda sous l'oubli et tel un appel vibra dans l'air le bruit sec du drame. 2. Il caressa toute une nuit la langue des dieux où l'isolait...

  • Claude Michel Cluny : La mort sur l'épaule...

    12 octobre 2015 ( #Poésie )

    LEPTIS MAGNA Je ne sais que faire de tant de splendeur. Jean Tardieu 1 Odeur des pins comme une robe ôtée d’un coup dans la lumière, ce pétrole bleu qu’on ne brûle pas encore. 2 Odeur plate du silence des pierres anéanties comme un cri brisé au sol. Les...

  • André Campos Rodriguez : Le temps insoumis...

    14 octobre 2015 ( #Poésie )

    IX Il est des pays redoutables pour nos épaules démunies. Et chacun d'espérer le jour qui éloignera la menace et prendra soin de notre angoisse tapie derrière le doute, ou de prier pour que de l'écume nous apprenions à renaître et gardions dans la lumière...

  • Marie-Josée Christien : A propos de poésie

    28 octobre 2015 ( #Poésie )

    Un vrai poète se reconnait à sa capacité à se sortir de lui-même et de dépasser l'horizon de sa propre parole, à son généreux désir de partage. * La poésie n'est pas un supplément d'âme. Elle est l'âme même. * Ne pas confondre vivre en poésie et vivre...

  • Abdellatif LAÂBI : Ruses de vivant

    29 octobre 2015 ( #Poésie )

    Ce bout de route devant moi plus proche de la nuit la vraie la véridique l'incontournable Je ralentis le pas Je fais semblant d'admirer le paysage Ruse de vivant J'y crois et n'y crois pas L'arrêt en si bon chemin quand la lumière enfin est en visite...

  • Richard Taillefer : Va où le vent t'emporte !

    09 janvier 2016 ( #Poésie )

    poèmes inédits de Richard en avant première ! Tu parles d’un retour aux sources. D’un retour à ta source. Pas d’un repli sur soi mais d’un repli en soi. Souviens-toi de tes rêves d’enfant, de ces gestes singuliers un matin devant le portail de ton école...

  • Deux Revues à saluer !

    04 juillet 2015 ( #Article )

    Vous remarquerez que j'ai mis un R majuscule à Revues ! Car il est temps de saluer le travail de qualité de deux revues françaises de poésie. Décharge et arpa. Je commencerai par Décharge , avec une équipe superbe composée de son directeur Jacques Morin,...

  • Jean-Pierre Lemaire : Le pays derrière les larmes

    13 mars 2016 ( #Poésie )

    LE JEUNE HOMME AU JARDIN Un jeune homme le suivait, n'ayant pour tout vêtement qu'un drap, et on le saisit ; mais lui, lâchant le drap, s'enfuit tout nu. SAINT MARC Il le regrette ce fameux drap Comment couvrir un peu de la nuit béante ? Aujourd'hui,...

  • Jean-Pierre LEMAIRE : Grains du Rosaire

    25 mars 2016 ( #Poésie )

    EUCHARISTIE La foule des pauvres pour la communion comme à Bethléem la file des bergers apportant des cadeaux à mon petit roi. Ils viennent aujourd'hui en tendant la main ou en ouvrant la bouche et c'est lui qui se donne dans le pain et le vin. Au retour...

  • Alain Andreucci : Poème de l'air et de la faim

    28 avril 2016 ( #Poésie )

    Tenir la route du naufrage. Encore qui conduisent sans qu'on les voie. Eux qui ne voient. Tel celui qui boite a en partage la claudication du monde. Nuage. Verger. Aussi, nous gardons de cette neige : pourquoi souvent elle est rouge comme les tuiles du...

  • André Campos Rodriguez : Yvon Le Men

    11 mars 2015 ( #Poésie )

    Yvon Le Men : En toute celtitude... Le parcours d'Yvon le Men n'est pas celui d'un poète de salon obsédé par des stratégies carriéristes, mais ressemble à celui d'un marcheur infatigable qui, par intégrité morale, se méfie des raccourcis, à celui aussi...

  • Patrick Prigent : L'autre moitié du monde...

    30 avril 2016 ( #Poésie )

    ..182,5 (l'autre moitié du monde -monographie d'une ombre-) . L'ombre est la culture de la lumière . Le mouvement est la mémoire des ombres . Les ombres n'ont pas d'ombre . L'ombre est ici-bas la seule trace du futur . L'ombre ne sera pas l'ombre d'elle...

  • André Campos Rodriguez : Ode pour l'oubli.

    09 juin 2016 ( #Poésie )

    " Le rythme constitue la force magnétique du poème " MAÏAKOVSKI Oublier Sans cesse Oublier Tout ce qui souffle Sur nos douleurs Nos humiliations Nos amertumes Oublier Nos regrets nos remords De nos erreurs Les chemins amers N'emprunter que des sentes...

  • Philippe Mac Leod : Tu t'élanceras vers la clarté

    09 juillet 2016 ( #spiritualité )

    L'homme est conçu pour s'élancer. La station verticale l'a dégagé de l'animalité. C'est encore vers le haut que son développement s'est dirigé. Tout en se répendant à la surface de la terre, il n'a cessé de se chercher dans le miroir du ciel. Nous aurions...

  • Gil JOUANARD : Souvenirs lointains

    23 mars 2017 ( #Récit )

    Lorsque, douillettement, je jouis du confort, modeste mais non négligeable, que me procure la manne mensuelle de ma retraite de cadre de l’édition, puis de l’action culturelle, que m’ont fait mériter une bonne quarantaine d’années mises au service du...

  • Jean GROSJEAN : DOUZE DÉDICACES

    28 avril 2017 ( #Poésie )

    Du sein de son halo public, la lunesacre un aboi qui monte avec la brume.Il faut souffrir l'idiote à l'horizon.Parfois son geste, allongé par la haine,meurtrit les liserons mal fermés dontDieu décora les débris de ma haie. Que tu te voileset le ciel n'est...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>