Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

l'ombre

a ses limites

 

comme la lumière

 

*

 

sous un charme

 

j'ai vieilli d'une heure

mon visage a rajeuni

 

*

 

temps gris

 

le ciel

se rapproche de l'estuaire

jusqu'à l'éteindre

 

temps bleu

 

la mer se rapproche de la rivière

jusqu'à l'ouvrir

 

*

 

quelles voyelles roulent dans le lit du ruisseau ?

 

*

 

claire journée

le papillon regarde la chenille

 

regrette

 

*

 

la rose sauvage

frôle l'aubépine

perd son parfum

 

ne l'oublie pas

 

*

 

embouchure

 

l'horizon se déplie

se déplie

 

je m'en doutais

 

 

 

éditions Ubacs

 

Tag(s) : #Poésie

Partager cet article

Repost 0