Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE TEMPS Fluctuence impalpable, même pour les plus grands dictateurs amoureux transis du pouvoir. Inaliénable, insoumis, il poursuit sa course inéluctablement nous entraînant dans son sillage, sans que nous ne puissions rien y faire. À chacun de nos réveils,...

Lire la suite
Tag(s) : #Méditation

"Ce qui est bas je l'emplis de passages" (Esther Knidde, De Rivier / La Rivière, 1999) Poursuivre l'horizon sa brèche ardente croire être de ceux-là que la sybille appelle dans ses glossolalies d'oiseaux effraies et pèlerins goélands-barytons apprendre...

Lire la suite
Tag(s) : #Poésie

Rencontre Le fait que je n'ai pas peur dans le noir me fit sourire malgré moi. C'était rassurant pour une fois de ne pas se sentir menacé de quoi que ce soit. La forêt était paisible. Je pouvais entendre de-ci de-là un écureuil, un oiseau, une musaraigne...

Lire la suite
Tag(s) : #Nouvelle

NATURE REPENTIE Je t’enchaînais à mes joies, au tronc de l’arbre qui mûrissait notre secret. Pluie après pluie, je descendais la pente du vent. Quand la tempête fut à son comble et que tes seins ne suffirent plus à retenir mes poings, je me noyai dans...

Lire la suite
Tag(s) : #Poésie

Insignifiant. Ainsi se juge Benoit Molineux, retourné ce matin à son pilori d'amertume. Décidément, il n'aime pas cette quarantaine, son allure de salsifis, ce qu'il est devenu, ce doux myope au visage rétréci, inexpressif sous des cheveux pâles et clairsemés....

Lire la suite
Tag(s) : #Nouvelle

L'étoffe d'un matin Jamais la vue ne fut si belle Qu'en ce matin de juillet Accoudée à la grève lisse La mer s'éternisait Il eût suffi d'un embrun D'un souffle que le vent dépose D'un mensonge qui se superpose Au sable bruni du chemin Il eût suffi d'un...

Lire la suite
Tag(s) : #Poésie

Ne me réveille pas Je rêve De toi Chevauchant des falaises Aux rires d'écume J’attends Le retour de l’horizon Avec la vague La barque renversée Du pêcheur de larmes Ne me parle pas Ne bouge pas J’écoute Le vent dans tes artères Les regrets à ta veine...

Lire la suite
Tag(s) : #Poésie

Je ne t'ai pas dit la pluie le goût amer du café les bateaux qui quittent les ports dans la nuit Tout parle de l'oubli le baiser animal de l'absence * Enfermé dans des impossibles sans suite au milieu de nulle part face à l'étoile inaccessible morcelé...

Lire la suite
Tag(s) : #Poésie

Fragment 45 Souvent j’ai l’impression… que les mots ne sont que des mots et que les mots sont pourtant bien plus que des mots (bon, je sais que ça ne veut rien dire, mais je le dis quand même) Cette phrase est paradoxale, mais il est vrai que j’aime les...

Lire la suite
Tag(s) : #Humeurs

1 j'ai nagé dans le cœur du cœur noir mordant à ton absence 2 je suis allé au tout profond là où se récitent les nerfs là où dansent les cendres 3 ma nuit a pleuré tout l'espace dans le cœur du cœur noir dans la bouche d'une étoile 4 le souffle en flammes...

Lire la suite
Tag(s) : #Poésie
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>