Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Afficher l'image d'origine

 

 

 

   Les deux tenants de la poésie : le regard et la voix. D'abord un regard  - sans voix - un regard qui écoute, puis se coule dans une voix, imprime dans l'allant des mots la profondeur d'une voix qui est d'abord celle d'un regard.

 

   La poésie est présence. C'est là son miracle - comme la seule poésie qui soit se révèle toujours un miracle de la présence. Car alors ce n'est plus la langue qui s'applique à cerner le mystère, à saisir quelque chose de lui, mais le mystère lui-même, le mystère de la parole et de l'être dans son essence, qui se dit à travers les soubresauts de la langue, et en se disant se cherche par le dedans, comme le germe perçant l'écorce terrestre pour se développer.

 

 

 

HABITER LES MOTS / VARIATIONS SUR LA PAROLE
éditions AD SOLEM, décembre 2015 ;
15 Euros dans toute bonne librairie !

Tag(s) : #spiritualité

Partager cet article

Repost 0