Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

J'aurai un royaume tout à moi en bois flottés. Une rivière de diamants en désespoir de cause

 

 

 

 

Il y a la fille d'eau, la pluie qui la gorge d'espoir, elle qui est à peine plus forte qu'un entêtement loyal. Tu n'oses la regarder, pourtant le désir la cartographie à hauteur du ciel.

 

 

 

 

L'espace est entré dans son âge tendre. Ce n'est plus qu'une ligne. Il a sabordé la forêt, les arbustes, les rampants. Il court vers une inertie parfaite.

 

 

 

 

 

 

 

Le ciel sa voilure les nuages aussi et ce vent à qui l'océan s'accorde sans ride sans biffure

 

 

 

 

L'azur soutient la transparence. Le marais  les roses  liserons tendus vers le ciel où monte notre louange en verre pilé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Rivière échappée, éditeur / collection Babel Heureuse  / hiver 2015 (à demander...)

 

copyright La Riviére échappée et l'auteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Poésie

Partager cet article

Repost 0