Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et s'ouvrir à la poésie...

 

 

 

1 LAISSEZ-VOUS DÉROUTER

La poésie ne se donne pas dans l'immédiateté. C'est toujours une erreur de vouloir tout comprendre tout de suite. Elle nous demande l'humilité des détours, d'une approche à petits pas, comme on pénètre sans bruit dans une pièce pour ne pas déranger les objets, les meubles dans leur silence. Dans le poème, on ne dérangera pas les mots par la brusquerie de nos attentes, on se laissera gagner par leur étrangeté, les alliances nouvelles, les rencontres inattendues, la musique d'un ailleurs.

 

 

2 OUVREZ-VOUS À LA PLURALITÉ DE SENS

Le poème est un monde en lui-même, autonome, avec sa respiration propre, ses rapports internes, son équilibre, son climat. D'abord tenu au-dehors, pour y entrer le lecteur y cherchera le fil conducteur, les points d'appui que lui offriront une image, un mot, le relief d'un adjectif particulièrement évocateur, qui va susciter en lui de multiples résonances. L'étrangeté deviendra familiarité. On relira le poème plusieurs fois, en le laissant retentir en soi, au besoin en fermant les yeux pour mieux entendre les accords entre les mots. Il y a aussi une musique du sens. La difficulté première tient souvent à la polysémie. Il faut renoncer à l'univocité des mots.

 

 

3 SOYEZ DANS LA GRATUITÉ

On  se souviendra du langage en paraboles qui est celui de Jésus. Les choses de ce monde recèlent du sens, que la parole va libérer, laisser affleurer, en faisant jouer les correspondances, le dialogue entre l'âme et le monde, entre la matière et l'esprit. L'image poétique renoue des liens que nous avons perdus. Comme pour la prière, elle nécessite de la part du lecteur une gratuité, une disponibilité, une mise en condition. Lire de la poésie sera toujours une aventure, un exercice éminemment spirituel.

 

 

 

Publié le 4 juin 2015 par l'hebdomadaire la Vie dans le supplément Les essentiels N° 3640

 

 

 

Philippe Mac Leod vient de publier POÈMES POUR HABITER LA TERRE

Chez LE PASSEUR éditeur. Format 12 X 21 cm - 176 pages - 15 Euros.

 

"Habiter vraiment la terre c'est, face au

désenchantement, se mettre à l'écoute des chants

et des bruissements les plus infimes du monde." 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0