Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nous planterons des arbres jusqu’au bord du  couchant                    
Et nous communierons à la joie des lisières
Nous lèverons un hymne tout au bout de la nuit
Un orchestre végétal un printemps aux frontières
Nous tendrons nos bourgeons nos branches fraternelles
Et ferons taire les cris les illusions guerrières
De ceux qui avaient cru assiéger l’infini
Les mains rougies des crimes en son nom accomplis
D’un bord à l’autre des cieux nous fêterons les noces
De la fugue divine au bras de cette terre
Et cette paix légère tout au fond de nous-mêmes
Et croirons le soleil quand il se lèvera
Silence lumineux à l’aube de nos yeux

Tag(s) : #Poésie

Partager cet article

Repost 0