Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

à Georges Herment

 

 

ARGUMENT

 

 

Ce qui bruit au jardin

Quand tourne la roue du silence,

Ce que sont devenues les îles du silence,

Ce qui s'endort dans la mémoire,

Le vent ou le destin,

Ce que tu  es, colonne en sang dans la nuit noire,

Les rires du couchant,

La fuite du nuage,

Le bonheur plié blanc comme draps dans l'armoire,

Le miroir où tu t'es jeté,

La fenêtre au Cap Nord,

Tous les naufrages,

Tous les regrets,

Le temps perdu

Et notre histoire.

 

 

1)

 

On parlera de moi, l'amoureux de la vie,

Sous les pampres du jour où le destin m'oublie,

Laissant se dévider la quenouille du temps.

On te retrouvera, assise à la fenêtre,

Prisonnière de mes vers et de mes chants.

Souvenir de Ronsard qui fait, les emplifiant,

Les amants mourir et renaître.

 

 

2)

 

Des trains roulaient dans la bouilloire

Et la pluie mesurait le ciel avec des chaînes d'arpenteurs.

 

 

3)

 

À la jetée de mon regard

Les arbres éclaboussaient le ciel de leur présence.

 

 

 

La suite très prochainement...

 

 

 

Jean Malrieu : AIMER LA VIE
Tag(s) : #Poésie

Partager cet article

Repost 0